Nous étions à l’Assemblée générale le 27 août 2016 à Paris

L’Assemblée Générale de Français du monde National s’est tenue le 27 août 2016 à Paris.

La section Pays-Bas était bien représentée puisque 3 membres du conseil d’administration et une adhérente de la section des Pays-Bas étaient présentes ce jour-là.

Après l’adoption des rapport financier et rapport d’activités, La présidente Claudine Lepage a pris la parole pour évoquer les principaux objectifs de Français du monde adfe pour l’année à venir.
Divers intervenants (sénateurs, secrétaires d’Etat, directeur de l’AEFE, directeur des Français à l’Etranger) sont venus présenter le bilan de leurs activités en faveur des français résidents à l’étranger.

Après un déjeuner au FIAP, où les représentants des différentes sections ont pu faire connaissance et échanger sur leurs expériences respectives, une table-ronde sur le nucléaire, animée et modérée par Vanessa Gondouin (actuelle secrétaire de notre section) a suivi.

Les élections pour le renouvellement du Conseil d’Administration ont eu lieu, après la présentation de chaque candidat. Catherine Libeaut, notre ancienne présidente de section, n’a pas souhaité se représenter.

Le Bureau National est élu et ses membres se répartissent les fonctions comme suit :

Présidente : Claudine Lepage

Secrétaire Général : Gérard Martin

Trésorière : Michèle Bloch

Membres : Mehdi Benlahcen, Philippe Moreau, Stéphane Mukkaden, Chantal Picharles

Un dîner très animé et chaleureux (dans tous les sens du terme car la climatisation du restaurant était en panne….) chez R’Yves a clôturé cette journée instructive et sympathique.

Rédigée par Christine Vermeij ,Trésorière de notre section

ag_paris07 ag_paris02

Christine Béhain et Vanessa Gondouin

Un registre de condoléances est disponible les 16 et 17 novembre à l’ambassade de France

a496d4d3ca1bce0e-49553

Un registre de condoléances est disponible les 16 et 17 novembre à l’ambassade de France aux Pays-Bas entre 10h00 et 17h00 à tous ceux qui veulent exprimer leur solidarité avec les victimes des attentats terroristes qui se sont produits la nuit du 13 novembre sur le territoire français.

Attentats de Paris : Message à la communauté française
Chers compatriotes,

Notre pays a été victime d’actes terroristes d’une ampleur exceptionnelle. Toute la communauté nationale est sous le choc. C’est aussi le cas de la communauté française des Pays-Bas, comme des autorités et du peuple néerlandais.

Nos pensées vont d’abord aux victimes, à leur famille et à leurs proches, ainsi qu’aux blessés dont certains luttent, en ce moment même, contre la mort.

Des mesures fortes ont été prises et annoncées par le Président de la République. Elles répondent à la gravité de la situation à laquelle notre pays doit faire face. La sécurité de la communauté française des Pays-Bas est notre première préoccupation et l’Ambassade, comme le Consulat général de France à Amsterdam, y veillent en liaison avec les autorités néerlandaises compétentes qui ont déjà pris des mesures très appréciées.

Face à cette situation, la seule réaction possible est l’unité de la Nation. C’est donc un message d’unité que nous vous adressons aujourd’hui : unité dans la tristesse qui nous accable ; mais aussi unité dans la détermination à lutter contre le terrorisme et à défendre nos valeurs, celles de la République.

Vive la République, vive la France.

Philip Cordery, Député de la quatrième circonscription des Français établis hors de France ; Catherine Libeaut, Hélène Degryse, Tanguy Le Breton, Hélène Le Moing, Maryse Imbault, Conseillers consulaires aux Pays-Bas ; Christina Vasak, Consule générale de France à Amsterdam ; Laurent Pic, Ambassadeur de France aux Pays-Bas

Les attentats à Paris choquent les Pays-Bas

Ça a un très amer goût de déjà-vu. Après l’attentat contre Charlie Hebdo et L’Hyper Cacher de Vincennes en janvier, Paris est de nouveau devenu la cible d’actes terroristes le vendredi 13 novembre. Et tout comme en janvier le choc se fait sentir jusqu’aux Pays-Bas.

Les images et vidéos effrayantes qui ont commencé à circuler sur internet peu après les premières explosions du 13 novembre ont bien sûr été visionnées aussi par un public néerlandais.

Au moins trois Néerlandais ont été touchés directement par les attentats puisqu’ils ont été blessés par des balles ou des explosions, Paris étant une ville très populaire pour sortir le weekend, notamment parmi un public jeune.

Lors d’une conférence de presse donnée par le premier ministre néerlandais Mark Rutte au lendemain des attentats, celui-ci a annoncé des mesures de sécurité renforcées sur le sol néerlandais. Dans son discours, Mark Rutte a inclus la France et les Pays-Bas dans le cercle des pays qui partagent les mêmes valeurs, et où les habitants doivent pouvoir aller au restaurant, à un match de football ou en concert sans craindre pour leur vie. Le premier ministre a dit et répété être en guerre contre les « barbares » qui essaient de détruire ces libertés-là. Il n’a pas voulu donner un avis négatif à ses compatriotes pour se rendre en France, mais il a toutefois appelé à la vigilance pour tous.

En signe de solidarité avec la France les drapeaux néerlandais seront en berne le lundi 16 novembre sur les bâtiments officiels.

Il n’est pas certain que le match de football amical entre les « Oranges » néerlandais et l‘équipe nationale allemande, prévu le mardi 17 novembre à Amsterdam ait lieu. Les Allemands hésitent, après leur nuit du 13 au 14 novembre passée au Stade de France, suite à leur rencontre avec les tricolores français au moment des attentats. Si cette annulation est confirmée, ce sera un non-événement sportif avec une haute valeur symbolique, le Championnat européen de football devant se dérouler l’année prochaine… en France, avec notamment une finale au Stade de France.

Les actes de violences répétés dans une ville pas si loin de leur frontière ne laissent donc pas indifférents les Néerlandais. Moins de 24 heures après les attentats une première initiative de protestation est annoncée. Le dimanche 22 novembre une marche pour la paix aura lieu à Eindhoven. Les organisateurs ont appelé le reste du pays à suivre cet exemple. La ville d’Eindhoven quant à elle a suivi un autre exemple mondial, celui de projeter les couleurs françaises sur des monuments. Lueurs d’espoir après une nuit très, très noire…

Par Marcus Vermeij

Photos de la projection des couleurs françaises à Eindhoven

Foto_TwitterSander_van_de_Ven   Foto_TwitterSander_van_de_Ven.01

Lien de l’organisation de la marche de paix le dimanche 22 novembre à Eindhoven

Les Français de l’étranger sont aussi concernés par le cadre du « choc de simplification »

Les Français de l’étranger sont aussi concernés par le cadre du « choc de simplification »

• Dématérialisation de l’envoi des procurations de vote
À l’heure actuelle, les Français de l’étranger qui souhaitent voter en France doivent se déplacer personnellement au consulat afin de demander une procuration de vote. La démarche doit être effectuée suffisamment tôt pour que le formulaire de procuration soit envoyé, par la valise diplomatique, à leur commune de vote avant le jour du scrutin.
À compter d’octobre 2015, les procurations de vote seront transmises par voie dématérialisée par les consulats vers les mairies françaises.

• Déploiement du référentiel Marianne
Le référentiel Marianne est un standard de la qualité de l’accueil au sein des services de l’État.
À partir de l’été 2015, la mise en œuvre de ce référentiel sera expérimentée dans une dizaine de consulats

• Création d’un lien automatique entre la radiation du registre des Français établis hors de France et celle de la liste électorale consulaire
Aujourd’hui, la radiation du registre des Français établis hors de France n’entraîne pas automatiquement la radiation de la liste électorale consulaire. Résultat: à leur retour en France, les Français de l’étranger peuvent se trouver dans l’impossibilité de voter s’ils ne se réinscrivent pas sur la liste électorale de leur nouveau lieu de résidence.
À compter de janvier 2016, les Français établis hors de France seront automatiquement radiés de la liste électorale consulaire à l’échéance de leur inscription au registre. Cela facilitera le travail de la commission administrative dans les consulats et aura pour effet d alléger le nombre d’inscrits qui n’ont plus à l’être.

• Disjonction entre l’inscription sur le registre des Français établis hors de France et l’inscription sur une liste électorale consulaire
Actuellement, les personnes qui s’inscrivent au registre des Français établis hors de France sont automatiquement inscrites sur la liste électorale consulaire, sauf opposition expresse de leur part.
À partir de janvier 2016, les Français de l’étranger choisiront de s’inscrire ou non sur la liste électorale consulaire de la circonscription consulaire dans laquelle ils sont établis selon qu’ils souhaitent voter à l’étranger ou continuer à voter en France, ce qui leur permettra de savoir à tout moment où ils sont inscrits.

Source : Choc de simplification: les Français établis hors de France sont aussi concernés écrit par Richard Yung, Juin 2015
Pour en savoir plus sur le « choc de simplification », cliquez ici

Non à l’arrêt de la diffusion de France2

Français du monde- adfe se mobilise avec les Français, francophones et les francophiles des Pays-Bas nombreux à avoir choisi Ziggo, le seul opérateur du pays à diffuser une chaîne de télévision française.
Au 1er avril 2015, Ziggo arrêtera de diffuser France 2 au profit d’une chaîne érotique !
Défendons nos droits et la francophonie à l’étranger, exprimons notre mécontentement !

Pétition contre la disparition de France 2 sur Ziggo aux Pays-Bas.

Pétition contre la disparition de France 2 sur Ziggo aux Pays-Bas.