Lycées français à l’étranger : l’AEFE réduit son budget

Lundi 27 novembre, nombre d´enseignants de l´école française van Gogh à La Haye et Amsterdam étaient en grève pour protester contre la réduction du budget de l´AEFE, agence sous tutelle du ministère des Affaires étrangères, qui coordonne les écoles françaises à l´étranger. ´Le gouvernement a annulé au mois de juillet 33 millions d’euros de crédits sur le budget 2017 en cours´, indiquent plusieurs organisations syndicales enseignantes*, dans un communiqué commun avec Francais du monde-adfe.  ¨Cette baisse de près de 10 % de son budget contraint l’AEFE à prévoir la suppression sur les trois ans à venir de plus de 500 postes d’enseignants titulaires, soit 8 % des effectifs actuels. En outre, elle ne pourra verser en 2018 aucune subvention aux établissements, hors sécurité et investissements programmés, et fera passer de 6 à 9 % la participation financière complémentaire (assise sur les frais de scolarité) que doivent lui verser les établissements en gestion directe et conventionnés. Ces mesures affecteront obligatoirement les frais d’écolage, les budgets des établissements, le nombre de titulaires et risquent d’entraîner le déconventionnement d’établissements donc une privatisation encore plus grande du réseau.´
*SNES-FSU, SNUipp-FSU, UNSA-Education, Sgen-CFDT.

A propos de l'auteur

Connect with Me: