Merci de partager :

Les expatriées françaises victimes de violences conjugales en période de Covid 19

Si les questions de violences conjugales semblent être considérées de plus en plus sérieusement sur le territoire national, les Françaises expatriées volent en dessous des radars lorsque l’on aborde le sujet.
Lire la suite de l’article de Chloé Genovesi, membre du Conseil d’Administration de notre association

Merci de partager :

Campagne d’ouverture d’aide à la scolarité

Dans les établissements d’enseignement français à l’étranger, les familles doivent acquitter des frais de scolarité pour leurs enfants. Soucieux de permettre l’accès de tous à l’enseignement français à l’étranger, les pouvoirs publics ont mis en place un dispositif d’aide à la scolarisation sous forme de bourses.

Le conseil consulaire en formation bourses scolaires se réunit 2 fois par an et un représentant de notre association Français du monde adfe y siège en tant que membre de droit.

Le système des bourses scolaires attribuées sous conditions de ressources concerne les élèves français scolarisés dans les établissements agréés.

Aux Pays-Bas, les établissements d’enseignement éligibles à ce système d’aide à la scolarité sont :

– le Lycée Van Gogh à La Haye et Amsterdam ;
– l’Ecole européenne à Bergen.

Les demandes de bourses scolaires sont instruites par le service des affaires sociales du Consulat général de France à Amsterdam.

La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 13 mars 2016.

Pour tout renseignement complémentaire, merci de contacter ce service, qui peut recevoir les parents chaque matin du lundi au vendredi de 9h à 12h30, et l’après-midi sur rendez-vous.

tél. : (020) 530 69 68

fax : (020) 530 69 61

e-mail : Cad.AMSTERDAM-FSLT@diplomatie.gouv.fr

Pour plus d’informations

Un registre de condoléances est disponible les 16 et 17 novembre à l’ambassade de France

a496d4d3ca1bce0e-49553

Un registre de condoléances est disponible les 16 et 17 novembre à l’ambassade de France aux Pays-Bas entre 10h00 et 17h00 à tous ceux qui veulent exprimer leur solidarité avec les victimes des attentats terroristes qui se sont produits la nuit du 13 novembre sur le territoire français.

Attentats de Paris : Message à la communauté française
Chers compatriotes,

Notre pays a été victime d’actes terroristes d’une ampleur exceptionnelle. Toute la communauté nationale est sous le choc. C’est aussi le cas de la communauté française des Pays-Bas, comme des autorités et du peuple néerlandais.

Nos pensées vont d’abord aux victimes, à leur famille et à leurs proches, ainsi qu’aux blessés dont certains luttent, en ce moment même, contre la mort.

Des mesures fortes ont été prises et annoncées par le Président de la République. Elles répondent à la gravité de la situation à laquelle notre pays doit faire face. La sécurité de la communauté française des Pays-Bas est notre première préoccupation et l’Ambassade, comme le Consulat général de France à Amsterdam, y veillent en liaison avec les autorités néerlandaises compétentes qui ont déjà pris des mesures très appréciées.

Face à cette situation, la seule réaction possible est l’unité de la Nation. C’est donc un message d’unité que nous vous adressons aujourd’hui : unité dans la tristesse qui nous accable ; mais aussi unité dans la détermination à lutter contre le terrorisme et à défendre nos valeurs, celles de la République.

Vive la République, vive la France.

Philip Cordery, Député de la quatrième circonscription des Français établis hors de France ; Catherine Libeaut, Hélène Degryse, Tanguy Le Breton, Hélène Le Moing, Maryse Imbault, Conseillers consulaires aux Pays-Bas ; Christina Vasak, Consule générale de France à Amsterdam ; Laurent Pic, Ambassadeur de France aux Pays-Bas

Des nouvelles de l’Institut français

L’Ambassade de France aux Pays-Bas a publié le 1er juillet 2015 un avis d’appel d’offre pour un marché de fourniture de services.

Celui-ci a trait à la recherche d’un agent immobilier pour la prise en charge de la cession de l’Hospice wallon (« Walenweeshuis »), sis Vijzelgracht 2 et 2A à Amsterdam, et la relocalisation du Consulat général de France à Amsterdam.

Cet appel est consultable également sur le site du consulat.

 

Les Français de l’étranger sont aussi concernés par le cadre du « choc de simplification »

Les Français de l’étranger sont aussi concernés par le cadre du « choc de simplification »

• Dématérialisation de l’envoi des procurations de vote
À l’heure actuelle, les Français de l’étranger qui souhaitent voter en France doivent se déplacer personnellement au consulat afin de demander une procuration de vote. La démarche doit être effectuée suffisamment tôt pour que le formulaire de procuration soit envoyé, par la valise diplomatique, à leur commune de vote avant le jour du scrutin.
À compter d’octobre 2015, les procurations de vote seront transmises par voie dématérialisée par les consulats vers les mairies françaises.

• Déploiement du référentiel Marianne
Le référentiel Marianne est un standard de la qualité de l’accueil au sein des services de l’État.
À partir de l’été 2015, la mise en œuvre de ce référentiel sera expérimentée dans une dizaine de consulats

• Création d’un lien automatique entre la radiation du registre des Français établis hors de France et celle de la liste électorale consulaire
Aujourd’hui, la radiation du registre des Français établis hors de France n’entraîne pas automatiquement la radiation de la liste électorale consulaire. Résultat: à leur retour en France, les Français de l’étranger peuvent se trouver dans l’impossibilité de voter s’ils ne se réinscrivent pas sur la liste électorale de leur nouveau lieu de résidence.
À compter de janvier 2016, les Français établis hors de France seront automatiquement radiés de la liste électorale consulaire à l’échéance de leur inscription au registre. Cela facilitera le travail de la commission administrative dans les consulats et aura pour effet d alléger le nombre d’inscrits qui n’ont plus à l’être.

• Disjonction entre l’inscription sur le registre des Français établis hors de France et l’inscription sur une liste électorale consulaire
Actuellement, les personnes qui s’inscrivent au registre des Français établis hors de France sont automatiquement inscrites sur la liste électorale consulaire, sauf opposition expresse de leur part.
À partir de janvier 2016, les Français de l’étranger choisiront de s’inscrire ou non sur la liste électorale consulaire de la circonscription consulaire dans laquelle ils sont établis selon qu’ils souhaitent voter à l’étranger ou continuer à voter en France, ce qui leur permettra de savoir à tout moment où ils sont inscrits.

Source : Choc de simplification: les Français établis hors de France sont aussi concernés écrit par Richard Yung, Juin 2015
Pour en savoir plus sur le « choc de simplification », cliquez ici